Rachat de crédit : les meilleures solutions

Depuis ces dernières années, la Banque de France a enregistré une recrudescence des dossiers de surendettement.

Pour le mois de février 2017 seulement par exemple, elle recevait plus de 15 000 dossiers, dont un tiers concernait des procédures de rétablissement personnel. Quoi qu’il en soit, la solution la plus efficace pour retrouver un certain souffle financier reste le rachat de crédit.

Cette opération permet de réduire ses mensualités jusqu’à 60 % en augmentant la durée de ses remboursements. Seul le capital restant dû est racheté par les banques.

Aujourd’hui, le regroupement de prêts est devenu monnaie courante dans les établissements financiers traditionnels. Mais pas seulement, car les banques en ligne commencent à s’intéresser à ce type de produit bancaire à l’instar de Boursorama, Fortuneo, ING Direct ou encore Hello Bank.

Avec la diversité de l’offre sur le marché, pas facile de s’y retrouver sans passer par un comparateur de rachats de crédit comme le nôtre.

Avant de vous lancer dans cette aventure, nous vous proposons de découvrir tous les points essentiels concernant le rachat de prêt : principe, avantages, types, frais…

Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Le fonctionnement du rachat de crédit est simple : il permet d’échanger ses emprunts à court terme contre une seule mensualité à long terme afin de retrouver un confort financier au quotidien.

Le recours à cette opération est intéressant dans l’un des trois cas suivant : le surendettement (total des crédits supérieur à 33 %), le financement d’un projet (étude des enfants, achat d’une voiture…) ou encore l’arrivée d’un événement inattendu pouvant entraîner une certaine baisse de revenu.

Rachat de crédit : procédure

Un rachat de prêts est synonyme d’un nouvel emprunt qui regroupera plusieurs dettes.

Ainsi, il faudra le préparer au même titre qu’un prêt classique avec un dossier de demande de regroupement de crédits. Pour cette dernière, il n’est pas obligatoire de déposer un dossier de surendettement à la BF.

Selon votre situation professionnelle, financière et immobilière, l’organisme financier sera en mesure de vous proposer plusieurs modalités de rachat de prêt.

La procédure classique débute par la constitution du dossier avec un ensemble de pièces justificatives à fournir.

Il faudra ensuite envoyer l’offre de contrat de crédit par courrier avec toutes les caractéristiques du prêt (durée, taux…).

Après l’acceptation de l’offre, le client disposera d’un délai de rétractation de 7 jours pour un prêt à la conso, 10 jours pour un crédit immo et 14 jours pour un emprunt souscrit à distance (internet, téléphone, courrier).

Les pièces nécessaires

Les documents à fournir pour le rachat de crédit varient en fonction du degré de complexité de l’opération. Voici une liste non exhaustive des pièces justificatives nécessaires :

  • Justificatifs d’identité : photocopies de carte d’identité, livret de famille, contrats de mariage ou de divorce

  • Justificatifs de domicile : photocopies de moins de 3 mois de factures d’eau, électricité, gaz, internet…

  • Justificatifs de revenus : les derniers bulletins de salaire, les justificatifs d’indemnité chômage, de pension, avis d’imposition…

  • Compte bancaire : les derniers relevés de tous les comptes courants du client

  • Justificatifs de dettes : dettes envers la famille, l’administration fiscale, son employeur…

  • Crédits en cours : les tableaux d’amortissements des prêts renouvelables, personnels ou immobiliers

  • Justificatifs de logement : quittances de loyer, taxe d’habitation pour les locataires, titre de propriété et estimation du bien pour les propriétaires…

Les frais

Derrière les différents avantages du regroupement de prêts se cache un léger inconvénient : les frais.

Et comme toute autre opération bancaire, il faut payer l’organisme prêteur ou l’acheteur des prêts.

Bien souvent, les frais du rachat de crédit sont incorporés dans l’offre. Il peut s’agit des :

  • Indemnités de remboursement anticipé : en cas d’emprunt important, des frais sont pratiqués par les organismes qui “revendent” leur prêt.

  • Frais de courtage : en passant par un établissement de courtage, il faudra prévoir des frais pouvant s’élever jusqu’à 5 % du montant du nouveau prêt.

  • Frais de dossier : tout nouvel emprunt engendre généralement des frais de dossier qui varient en fonction de l’établissement prêteur.

  • Frais de garantie : le nouveau prêt peut être adossé à des frais de garantie, notamment en matière de crédit immobilier : hypothèque d’un bien immobilier, recours à une société de cautionnement…

Au final, tous ces frais viendront amoindrir l’intérêt d’un regroupement de prêts.

Néanmoins, il est à noter que tant que le contrat de rachat n’est pas signé, le client n’a aucuns frais à payer.

Quel est le meilleur rachat de crédit ?

Pour trouver le rachat de crédit le moins cher, il faut passer par un comparateur en ligne.

Quoi qu’il en soit, les offres sur Internet sont beaucoup plus intéressantes par rapport à celles des agences.

Avant de choisir la première banque venue, vous devez déterminer votre situation et votre activité. On distingue en effet trois grandes catégories de rachat de prêts dans l’offre de regroupement de crédit :

Le rachat de crédit locataire :

il permet de regrouper des prêts à la consommation (prêts personnels, renouvelables, rachat de crédit auto…), dont le montant total maximum est compris entre 65 000 à 75 000 €. Le nouvel emprunt est remboursable sur une durée maxi de 10 ans.

Le rachat de crédit hypothécaire :

il s’agit d’un rachat de crédit immobilier, mais qui peut racheter des prêts à la consommation.

Il est basé sur l’hypothèque de biens immobiliers en gage des prêts. Le client bénéficie d’un taux avantageux avec un nouvel emprunt supérieur à 75 000 €. Le remboursement s’étale sur une période de 25 à 30 ans.

Le rachat de crédit professionnel :

comme son nom l’indique, il s’adresse aux professionnels (salarié, fonctionnaire, profession libérale…).

Il nécessite la conformité des activités pour garantir les remboursements des crédits. Son taux est beaucoup plus élevé à celui du rachat de prêt hypothécaire.

Sa durée de remboursement est déterminée en fonction du taux demandé et du type d’activité de l’emprunteur.

Quels avantages en rachetant mon crédit ?

Ceux qui ont déjà essayé l’expérience connaissent déjà les avantages du rachat de crédit.

Et pour les novices dans le domaine, voici quelques points clés à retenir avant d’opter pour cette solution.

Diminuer le cout global de ses crédits

Cela peut sembler inconcevable, mais il est possible d’utiliser le rachat de prêt à « l’envers » pour tirer vers le bas le coût global de ses prêts.

Pour ce faire, il suffit d’augmenter ses mensualités tout en réduisant la durée de remboursement, et donc rembourser plus rapidement son emprunt à faible coût.

Réduire les mensualités élevées

À cause de charges inattendues, l’emprunteur se voit parfois asphyxier financièrement et n’arrive plus à régler convenablement ses mensualités.

Avec le rachat de prêt, l’emprunteur pourra réduire son taux d’endettement avec une mensualité fortement allégée. Il pourra ainsi dégager à nouveau des fonds pour ses projets.

Réduire son taux d’emprunt général

Le regroupement de prêts peut parfois s’accompagner d’une baisse des taux. Si vous avez souscrit un ou des prêts à des taux élevés, il y a de fortes chances d’obtenir une diminution de ces taux, surtout si le marché a depuis évolué à la baisse.

Par exemple, un prêt renouvelable au taux souvent prohibitif peut être remplacé par un crédit perso au taux plus intéressant.

Gestion plus sereine de ses dépenses

Le rachat de prêt permet de simplifier sa situation. Une seule mensualité à une date fixe permet de faciliter la gestion de son compte courant, avec des économies potentielles sur les agios bancaires…

Rachat de crédit : quelle banque choisir ?

Le regroupement de prêts est un acte qui peut engendrer des conséquences fâcheuses, telles que le surendettement, voire l’impossibilité de rembourser le rachat de prêt lui-même.

D’où l’importance de bien choisir sa banque avec précaution. La question qui se pose est ainsi de savoir si l’on doit opter pour le regroupement de prêts en agence ou le rachat de crédit banque en ligne. Voici nos réponses.

Les établissements traditionnels

Crédit Lyonnais, Société Générale, Crédit Mutuel, Banque Populaire, Banque Postale, Caisse d’Épargne, BNP Paribas, Crédit Agricole, etc.

Les organismes financiers en France sont nombreux, mais tous ne proposent pas de formule de regroupement de crédit.

Aussi, il faut prévoir des frais plus importants pour rémunérer l’agence comme elle se doit…

Les sociétés de crédit

Comme leur nom l’indique, elles sont spécialisées dans la commercialisation de prêt à l’instar de Cofidis, Cetelem, Mediatis, Finaref, Cofinoga, GE Money Bank ou encore Sofinco.

Généralement, elles proposent une formule de regroupement de prêts dite « basique ».

Outre ces organismes directs, il est aussi possible de contacter des courtiers en crédit ou des intermédiaires en opération de banque (IOB), dont la spécialité est le regroupement de prêts.

Les banques en ligne

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d’effectuer un rachat de crédit par une autre banque en passant par les établissements bancaires sur Internet.

Parmi les principaux acteurs du secteur bancaire dématérialisé figurent ING Direct, Hello Bank, Fortuneo et Boursorama.

ING Direct : un rachat de crédit immobilier simple

Vous êtes en quête d’une solution simple et fiable pour optimiser votre budget en faisant baisser les frais de votre crédit immobilier ?

Optez pour le rachat de prêt immobilier d’ING Direct tout en profitant d’une baisse des taux d’intérêt ou d’une offre plus avantageuse.

Avec cette banque virtuelle, vous pouvez effectuer une simulation de rachat de crédit en ligne. Profitez également d’une réponse rapide grâce à une équipe de spécialistes.

L’offre de rachat de crédit chez Hello Bank

Si vous êtes clients Hello Bank, n’hésitez pas à contacter immédiatement un conseiller (par téléphone ou sur le site officiel de la banque). Vous pouvez lui demander de vous faire deux simulations :

  • La première pour réduire la durée de votre crédit tout en maintenant le montant de la mensualité initiale.

  • La seconde sur la même durée, mais avec une réduction des échéances.

Le choix entre ces deux options dépendra de votre situation financière.

  • Si elle est saine : il sera conseillé de réduire la durée du crédit.

  • Si certaines fins de mois sont difficiles : il faudra alléger le montant des échéances mensuelles.

Pour plus d’information, le conseiller client Hello Bank saura répondre à toutes vos questions.

Fortuneo : faire un rachat de crédit immobilier ?

À l’instar d’ING Direct, Fortuneo est l’une des rares banques virtuelles qui proposent une formule de rachat de prêt immobilier sur Internet.

Elle propose actuellement un taux fixe de 7 à 25 ans. Pour profiter des avantages de cette plateforme, il faut répondre à deux conditions :

  • le montant du projet doit être supérieur à 100 000 €

  • et la durée de remboursement au minimum de 7 ans.

Chez Fortuneo, les frais de dossiers sont offerts. Idem pour le changement de date du prélèvement mensuel des échéances si besoin est.

Boursorama : regroupement de crédit conso

Le rachat de crédit Boursorama concerne aussi bien les prêts à la consommation (personnel, auto…) que les crédits immobiliers. Chez Boursorama, les frais de dossier sont nuls.

Le montant de l’emprunt autorisé est compris entre 100 000 € et 350 000 €, avec une durée de remboursement allant de 1 à 9 ans.

Pour le rachat de crédit immobilier, Boursorama peut proposer un taux fixe ou variable d’au moins 2,10 %. Celui-ci est calculé sans l’assurance emprunteur, les frais de dossier et de gestion. La durée de remboursement du crédit est de 14 ans, sachant que le regroupement de prêts chez cette banque virtuelle n’exige pas de domiciliation de revenus.

Le client peut ainsi réduire le montant global de ses mensualités jusqu’à environ 20 % tout en allongeant la durée de ses remboursements. Il s’agit d’une solution viable contre le surendettement.

Quelle que soit l’offre que vous choisissez, il est recommandé de faire une simulation via les sites officiels des banques sur Internet ou via des comparateurs de rachats de crédit. Cela vous permettra d’avoir un aperçu global de votre projet et de choisir l’établissement qui propose le meilleur taux. Vous pouvez toujours consulter notre comparateur pour toute autre information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *