Le meilleur crédit sur internet

Le pouvoir d’achat des consommateurs varie en fonction de leurs revenus mensuels, selon qu’ils soient salariés, en profession libérale, chef d’entreprise, en RSA…

Compte tenu de la situation économique et le coût de la vie actuel, bon nombre de ménages ne disposent plus suffisamment d’économies pour s’offrir le voyage de leurs rêves, une nouvelle voiture ou une maison par exemple.

De leur côté, les organismes financiers tentent d’attirer plus de clients en leur proposant deux types de crédits adaptés à toutes les circonstances : le crédit à la consommation et le prêt immobilier. Si le premier permet de se constituer un apport personnel, le second est dédié à des projets de construction ou l’achat d’un bien immobilier. Le choix dépend donc des besoins du client.

Dans tous les cas, ces prêts sont soumis à des réglementations strictes et accompagnés de taux d’intérêt plus ou moins élevés selon l’établissement choisi, notamment s’il s’agit d’une agence.

Sur Internet, la majorité des grandes banques en ligne proposent actuellement des crédits bancaires plus accessibles avec des taux attrayants. Ces plateformes présentent aussi de nombreux atouts comme rapidité, la facilité d’accès, des conditions d’ouverture de compte plus souple, etc.

Si vous cherchez un crédit en ligne rapide et pas cher, n’hésitez pas à consulter nos conseils via notre comparatif de crédit en ligne. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires avant de souscrire un prêt à la consommation ou un crédit en ligne immobilier.

À la fin de cet article, nous vous présentons les principaux avantages des grandes banques dématérialisées en France telles que Monabanq, Hello Bank, Boursorama, Cetelem, Cofidis ou encore ING Direct. Suivez le guide.

Fonctionnement d’un crédit bancaire

Il s’agit d’un produit bancaire permettant au client de disposer d’une somme d’argent après la signature d’un contrat de crédit auprès d’un établissement financier.

Le principe est simple : vous empruntez de l’argent à une banque que vous devrez rembourser pendant une durée déterminée. Le montant de la mensualité varie en fonction du crédit souscrit et du taux d’intérêt appliqué par l’organisme prêteur.

Le crédit en ligne fonctionne de la même manière que chez une entité « réelle ». La plus grande différence réside au niveau des tarifs et de la rapidité des démarches.

Un crédit en ligne est rapide et facile, car le client n’a plus besoin de se déplacer en agence pour demander son prêt. Il suffit de se connecter sur Internet via un mobile, Smartphone et tablette entre autres, puis remplir un formulaire dédié proposé par la plateforme.

Une fois le dossier du client rempli, l’établissement prêteur procède à son analyse et reviendra vers lui dans les meilleurs délais pour acceptation ou refus.

Aussi, le crédit en ligne est moins cher par rapport aux offres des groupes traditionnels et les conditions de crédit sont moins contraignantes. Encore faut-il connaître les différents prêts proposés sur Internet pour répondre au mieux à ses besoins.

Quel crédit choisir ?

Doit-on opter pour un crédit bancaire en ligne ou un courtier physique ? Pour faire quelques économies et gagner du temps, l’idéal est de passer par une banque online.

Mais compte tenu de la diversité de l’offre actuelle, la question qui se pose souvent est de savoir comment choisir son crédit sur internet. La réponse dépend des besoins de chacun.

Il faut avant tout distinguer les deux types de prêts proposés par les organismes prêteurs et d’y adapter son choix en conséquence.

Fonctionnement d’un crédit immobilier

Comme son nom l’indique, le crédit immobilier consiste à emprunter de l’argent auprès d’une entité financière afin de financer la construction ou l’achat d’une résidence principale/secondaire ou d’un logement locatif.

Il permet aussi d’acquérir un terrain pour y construire une habitation ou de financer des travaux de rénovation dont le coût est supérieur à 21 500 euros.

Les éléments constitutifs d’un prêt immobilier

Le prêt immobilier est constitué de plusieurs éléments permettant de le calculer :

  • La somme empruntée : elle correspond généralement au montant de l’opération auquel l’apport personnel est déduit

  • La durée du crédit

  • Le montant des mensualités

  • Les garanties et les assurances

  • Les frais de dossier

  • Le taux d’intérêt : fixe ou variable

  • Le coût total du crédit

Un crédit réglementé

En outre, le prêt immobilier est réglementé par la loi. L’emprunteur est protégé l’article L.312-1 relatif au Code de la consommation et le montant du crédit autorisé ne doit pas dépasser le taux d’endettement de 33 %.

Selon la loi Scrivener, le souscripteur dispose d’un délai de dix jours de réflexion pour accepter ou refuser son crédit, et cela à compter de la signature du contrat.

Les garanties d’un prêt immobilier

Contrairement au prêt personnel, le crédit immobilier exige des garanties en cas de défaillance de l’emprunteur :

  • L’hypothèque : elle donne droit à l’établissement prêteur de faire saisir le bien immobilier et de le vendre aux enchères en cas de non-paiement.

  • Le privilège de prêteur de deniers : il fonctionne comme l’hypothèque, seulement il ne peut assurer que sur des biens déjà existants (neuf, ancien ou terrains)

  • Le cautionnement : il s’agit d’une personne s’engageant à rembourser les dettes de l’emprunteur lorsqu’il se trouve dans une incapacité.

  • Le nantissement : c’est un contrat par lequel le souscripteur remet des biens de valeur à son créancier pour garantir sa dette (contrats de placement, d’assurance-vie…).

Vous ne savez pas quel crédit immobilier choisir ? Pas de panique ! Notre comparatif crédit immobilier en ligne vous propose de découvrir les offres des principales banques virtuelles en France.

Fonctionnement d’un crédit consommation

Ce type de prêt permet de bénéficier d’un apport financier immédiat d’un montant compris entre 200 et 75 000 euros, dont le remboursement est supérieur à 3 mois.

L’argent emprunté est destiné à l’achat de biens (non immobiliers) ou de services : auto, moto, équipements divers, billet d’avion…

Pour contracter un crédit à la consommation, l’emprunteur doit répondre à quelques conditions :

  • Être majeur,

  • Bénéficier d’un revenu fixe,

  • Être imposable en France,

  • Ne pas figurer au FICP (Fichier National des Incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers).

Le coût d’un prêt à la consommation

Il varie selon un certain nombre d’éléments :

  • Le montant du ou des biens achetés,

  • La somme empruntée,

  • L’apport en capital,

  • Le TAEG (Taux annuel effectif global) comprenant les frais de dossiers, de gestion et d’assurances,

  • Le taux en vigueur de la banque,

  • La durée et le nombre des mensualités.

Les différents types de crédit conso

On distingue deux types de prêt à la consommation :

Le prêt conso affecté

Il est fréquemment proposé dans les grandes surfaces, enseignes d’électroménager ou auprès des concessionnaires automobiles…

Généralement, il se rattache à l’achat d’un bien non immobilier ou d’un service et permet de le financer.

Selon la loi, les engagements auprès de l’établissement financier n’ont lieu qu’à la livraison du bien ou au démarrage du service, sinon le prêt est annulé.

Le prêt non affecté

Il s’agit d’un emprunt dont l’emprunteur peut disposer librement. Il en existe deux types :

  • Le crédit personnel : il se présente sous la forme d’une somme d’argent que l’emprunteur doit rembourser en plusieurs mensualités.

  • Le crédit renouvelable ou permanent : il se renouvelle au fur et à mesure des remboursements. Selon l’organisme prêteur, ce type de prêt peut être accompagné d’une carte de crédit pour faciliter les achats ou retirer de l’argent.

Notons que le taux du prêt affecté est plus élevé que celui du crédit non affecté.

La loi et les prêts à la consommation

Comme le prêt immobilier, le crédit à la consommation est réglementé par la loi afin de protéger l’emprunteur contre le surendettement.

L’article L311-12 du Code de la consommation prévoit ainsi un délai de 14 jours pour se rétracter. Pour le prêt affecté, l’acheteur peut solliciter une livraison immédiate du bien ou du service en l’indiquant clairement sur le contrat de vente.

Pour trouver la meilleure offre en ligne, notre comparatif crédit conso en ligne est votre meilleur allié.

Taux fixe ou taux variable ?

Un crédit bancaire engage l’emprunteur et doit être remboursé avec ses intérêts. Chaque banque est ainsi libre de proposer son taux d’intérêt qui peut être fixe ou variable.

Le crédit en ligne à taux fixe

En France, le crédit à taux fixe est de loin le plus pratiqué sans doute en raison de sa simplicité puisque tout est défini au préalable.

La transparence est donc parfaite : l’emprunteur sait déjà à quoi il s’engage et peut évaluer les offres des différents établissements bancaires en comparant le TAEG.

En contrepartie de cette simplicité, les taux sont relativement élevés que ceux des crédits à taux variable.

Le prêt à taux variable

En théorie, le principe est simple : le taux du crédit augmente et baisse en cours d’emprunt en fonction de l’évolution des taux du marché.

Dans la pratique, il est indexé sur l’Euribor (taux de l’argent au sein de la zone Euro) auquel les organismes prêteurs ajoutent une marge de 1 à 3 %.

Le crédit à taux variable est donc intéressant uniquement lorsque les taux du marché affichent une baisse.

Comment choisir le meilleur crédit ?

Avec la diversité de l’offre actuelle, pas facile de trouver le crédit en ligne le moins cher sans passer par un comparateur de crédit en ligne. En effet, plusieurs critères doivent être pris en compte en fonction du type de prêt souhaité.

Qu’est-ce que le taux nominal ?

Il s’agit du taux affiché sur les prêts à la consommation proposés sur Internet (ou en agence), y compris lors des offres spéciales.

Qu’est-ce que le taux annuel effectif global ? (TAEG)

Depuis le 1er mai 2011, la loi Lagarde impose un taux de référence que tout établissement bancaire doit appliquer à leurs crédits à la consommation : le taux annuel effectif global, aussi appelé TEG.

Il prend en compte tous les frais relatifs aux prêts tels que les frais de dossier, le taux nominal et l’assurance, et cela dans la limite du taux de l’usure, c’est-à-dire le taux maximal légal applicable fixé par la Banque de France.

Le TAEG détermine ainsi le coût réel du prêt. C’est le seul indicateur qui permet de comparer les prêts et d’évaluer leur coût.

Comment calculer les mensualités à rembourser ?

Qu’il s’agisse d’un crédit immobilier ou à la consommation, le calcul des mensualités à rembourser dépend de plusieurs facteurs, notamment le montant du prêt, le TAEG, la durée de remboursement ainsi que l’assurance (pour un crédit immo).

Vous pouvez faire une simulation via un comparateur de crédit de consommation en ligne ou un comparatif de banque en ligne sur le crédit immobilier.

Quelle durée de crédit choisir ?

Le choix de la durée dépend du type de crédit choisi. Elle varie de quelques années à plusieurs décennies selon le montant du crédit emprunté.

Pour un prêt immobilier, plus la durée de remboursement est longue, moins la mensualité est élevée et vice-versa.

Quant au prêt à la consommation, le remboursement peut s’effectuer au fur et à mesure en fonction des revenus de l’emprunteur.

Comment calculer le coût total d’un crédit ?

Le coût total d’un prêt est déterminé par la différence entre le montant de l’emprunt et le total des mensualités, hors frais fixes. Pour le calculer, quatre paramètres doivent être pris en compte :

  • Le montant emprunté

  • Le taux d’intérêt appliqué

  • La durée du contrat

  • La fréquence des remboursements

Ces éléments permettent d’établir le tableau d’amortissement, une sorte d’échéancier associé à l’offre de crédit qui précise le montant dû à chaque échéance avec la répartition détaillée du remboursement entre :

  • Le capital

  • Les intérêts

  • Les assurances

Combien coute une assurance de crédit ?

Pour tous les prêts contractés sur du long terme tels que le crédit immobilier, les établissements financiers exigent systématiquement aux emprunteurs de souscrire une assurance.

Dans ce cas, on distingue deux types d’assurance :

  • L’assurance de groupe : il s’agit d’une couverture proposée par l’organisme prêteur. Son coût est fixe et uniforme jusqu’à la fin du contrat. Elle est calculée à partir du montant du prêt. Pour ce faire, il suffit de multiplier le capital emprunté par le taux de l’assurance, puis diviser le résultat par 12.

  • L’assurance individuelle : c’est une forme de délégation d’assurance qui se caractérise par des cotisations réévaluées chaque année. Elle est calculée à partir du capital restant dû, impliquant ainsi un nouveau calcul chaque année.

Dans tous les cas, vous n’aurez pas besoin de retenir chaque formule, car les comparateurs en ligne vous proposent un formulaire dédié qui effectue la simulation à votre place.

Quel est le meilleur crédit sur internet ?

La majorité des grandes banques en ligne proposent actuellement différents types de prêts adaptés aux besoins de chacun. Voici un petit résumé des offres disponibles sur Internet.

ING Direct

Cette banque dématérialisée ne propose pas encore de prêt à la consommation.

En revanche, les particuliers souhaitant rénover leur habitation pourront y souscrire un crédit immobilier entre 80 000 et 1 500 000 euros.

On n’y trouve que des taux fixes, ce qui est très intéressant et plus sécurisant pour le client lambda. Aussi, le TEG affiché est très compétitif puisqu’il commence à 2,30 %, y compris l’assurance.

Pour accéder à l’offre d’ING Direct, quelques conditions doivent être respectées, notamment l’apport de 10 % du montant du bien.

Cofidis

Filiale de la caisse fédérative du Crédit Mutuel, Cofidis est l’un des acteurs majeurs des banques sur Internet. Les clients y trouveront plusieurs types de prêts : conso, auto, travaux, perso…

La plateforme propose une ligne de crédit plafonnée à 35 000 euros sur une durée de 7 ans avec un taux compris entre 1,90 et 20,25 % en fonction du montant et de la durée de l’emprunt.

Elle accorde également un crédit renouvelable avec un TAEG compris entre 11,90 et 20,26 %.

Quant au prêt immobilier, l’offre Projexio de Cofidis est destinée à la rénovation immobilière ou à la production d’énergie sur l’habitat. Elle s’adresse uniquement aux propriétaires souhaitant apporter des améliorations à leurs biens immobiliers.

Cetelem

Devenue une banque virtuelle depuis quelques années, Cetelem reste un des leaders des organismes de crédit en France.

Elle propose aussi bien des prêts immobiliers que des prêts personnels. Le montant du crédit en ligne consommation chez Cetelem est compris entre 800 et 15 000 euros avec un TAEG débutant à 5,40 %. Les remboursements s’étalent de 25 à 60 mois.

Pour le crédit immo, de nombreuses options sont proposées : taux fixes ou variables, crédit relais, PTZ+, achat/revente… Les taux sont différents en fonction de la qualité du dossier, mais restent compétitifs.

Boursorama

Le crédit à la consommation Boursorama est uniquement accessible aux clients ayant plus de 3 mois d’ancienneté et titulaires d’une carte bancaire.

L’offre est efficace et claire avec un crédit perso plafonné à 15 000 euros pour une durée de moins de 36 mois, avec un TAEG de 3,90 %. C’est l’un des meilleurs taux du marché.

Pour financer un projet immobilier, Boursorama vous propose un TEG de 2,01 % seulement à partir d’un emprunt de 100 000 euros sur 14 ans. Le taux est fixe, aucuns frais de dossier et assurance comprise.

Hello Bank

Filiale du groupe BNP Paribas, Hello Bank a repris l’ensemble de l’offre du groupe en proposant ainsi différentes offres sur Internet : prêts immobiliers, sans plafond, à taux fixes ou variables, PTZ+, crédit relais…

Pour les crédits à la consommation, elle affiche un taux relativement bas avec un prêt inférieur à 75 000 euros remboursables entre 4 mois à 11 ans.

Monabanq

Les clients possédant un compte courant Monabanq bénéficient de nombreux atouts en matière de crédit à la consommation.

On y trouve un crédit personnel adapté à tous les besoins (auto, moto, vacances, travaux…), dont le montant compris entre 1 000 à 25 000 euros pour une durée de 1 à 6 ans. Le TAEG proposé débute à 5 %.

En outre, elle propose un crédit renouvelable de 500 à 5 000 euros avec un taux avoisinant les 20 %. Mieux vaut donc se tourner vers un prêt perso.

Quant au crédit immobilier, la plateforme communique peu d’information en raison sans doute de ses taux fixes relativement élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *