Meilleures banques en ligne pour pros

Les comptes bancaires se déclinent en deux grandes catégories : ceux destinés aux ménages, aussi appelés comptes personnels, et ceux dédiés aux activités professionnelles ou comptes pro. En règle générale, l’ouverture de ces derniers est obligatoire lorsqu’on décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Seulement, l’accès à ce service n’est pas automatique dans tous les établissements financiers classiques, car certains d’entre eux peuvent censurer quelques activités.

Le recours aux banques en ligne s’avère ainsi être la meilleure alternative, d’autant plus que les tarifs et les services proposés sont beaucoup plus attrayants, sans parler des démarches qui sont plus rapides et moins contraignantes.

Notre comparatif de banques en ligne entreprise vous propose toutes les informations nécessaires pour ouvrir un compte pro banque en ligne. Suivez le guide.

Banque en ligne pour les pros

Après avoir choisi le statut juridique de sa future entreprise, la création de celle-ci est accompagnée de l’ouverture d’un compte bancaire dédié à la gestion et au financement des différentes activités à mettre en place.

C’est donc une étape incontournable aussi bien pour les EURL, les SA, les SAS, les SARL que pour les auto-entrepreneurs.

Avec la multiplication des offres en ligne ces dernières années, l’ouverture de compte professionnel sur internet n’est pas toujours aisée.

En effet, de nombreux critères doivent être pris en compte pour bien choisir sa banque en ligne et profiter d’une expérience réussie.

Définir ses besoins quotidiens

Le choix d’une banque virtuelle dépend avant tout de ses besoins quotidiens. Les plateformes actuelles proposent en effet plusieurs services adaptés à toutes les circonstances.

Si vous êtes artisan par exemple, vous aurez besoin de liquide de temps à autre pour acheter du matériel, ce qui implique l’utilisation d’une carte bancaire régulière.

Alors, autant privilégier un établissement proposant des moyens de paiement à moindres frais.

Définir les besoins de l’entreprise

Les besoins de chaque entreprise varient en fonction de son statut juridique. Une société qui emploie moins de 20 salariés n’aura pas besoin d’une trésorerie importante qu’une entreprise de 100 salariés.

Là encore, il faut vérifier les différents modes de paiement proposés, sachant que les banques dématérialisées ont repris ceux des établissements bancaires traditionnels : chèque, virement…

Pour cela, il est recommandé de comparer les offres sur Internet pour faire quelques économies.

Quels avantages pour les professionnels ?

Comparées aux organismes directs, les banques sur Internet sont plus accessibles avec des tarifs largement moins cher et des bonus à l’ouverture du compte.

Elles mettent à la disposition des professionnels des services clients dédiés pour leur conseiller selon les besoins de leur entreprise : demande de financement, découverts importants, crédit en ligne pour entreprise…

Une fois le compte ouvert, le client aura accès à tous les services classiques pour le gérer à sa guise.

Gain de temps

Ouvrir un compte bancaire pro en agence n’est pas toujours aisé : attente, déplacement…

Avec l’avènement des banques dématérialisées, cette opération est simplifiée, car il suffit de se connecter à Internet via son Smartphone, sa tablette ou son ordinateur pour remplir les informations nécessaires.

Le client devra seulement fournir quelques documents classiques tels qu’une copie de pièce d’identité, un justificatif de domicile… Lorsque tout est complet, il obtiendra une réponse dans un court délai.

Économies

L’un des principaux atouts des établissements financiers en ligne est leurs tarifs très bas par rapport à ceux des organismes classiques.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, le client bénéficie aussi d’un bonus de bienvenue d’une centaine d’euros selon la banque.

Il pourra faire plus d’économies grâce à une carte bancaire gratuite ou moyennant une dizaine d’euros par mois seulement.

Dans la majorité des banques virtuelles, les frais de dossiers et de gestion de compte sont nuls, car le client pourra effectuer les opérations lui-même.

Simplicité et fiabilité

Aujourd’hui, l’ouverture compte pro dans une banque en ligne est très simple que jamais. Les plateformes mettent à disposition du client un formulaire dédié via lequel il faudra uniquement remplir les champs obligatoires : identité, immatriculation professionnelle, domiciliation…

En plus de cette simplicité, elles s’engagent également à offrir des services adaptés aux besoins de chacun, et cela 24 h/24 et 7j/7.

En revanche, derrière ces plateformes se cachent de grands groupes reconnus qui garantissent la fiabilité de leurs services.

Boursorama appartient par exemple au groupe Société Générale, Monabanq à Crédit Mutuel-CIC, Hello Bank à BNP Paribas ou encore Fortuneo à Crédit Mutuel Arkéa.

Sécurité

Les banques online actuelles utilisent des technologies innovantes et performantes pour renforcer la sécurité des informations de leurs clients.

Leur site est sécurisé par des protocoles de sécurité fiables pour éviter les tentatives de piratage. Certains établissements proposent même aujourd’hui des e-cartes bleue pour une sécurité accrue.

Une banque pour chaque profil

Le choix d’une banque en ligne pour compte professionnel dépend du statut juridique de votre entreprise. La liste suivante vous permettra de vous retrouver plus facilement.

Professions libérales

Si la plupart des banques de réseaux ne s’ouvrent pas aux professions libérales, ce n’est pas le cas chez les établissements en ligne.

De plus, la majorité de ces derniers n’exigent pas d’effectuer la domiciliation de revenus. Ils souhaitent toutefois qu’un minimum d’argent soit versé chaque mois sur le compte courant professionnel pour que le client puisse bénéficier d’une carte bancaire gratuite.

Ainsi, chez Boursorama par exemple, un revenu net mensuel supérieur à 1 000 euros ou un encours de 2 500 euros sur un produit bancaire est nécessaire pour ouvrir un compte courant pro.

Ce montant s’élève à 1 800 € (ou dépôt de 5 000 €) pour obtenir une carte bancaire haut de gamme Visa Premier. Chez Monabanq, le compte pro est accessible sans condition de revenus à partir de 2 euros par mois

SARL

L’ouverture d’un compte bancaire société est obligatoire au moment de la création d’une SARL, d’une SA ou d’une SAS.

Bien que cette démarche ne soit pas explicitement indiquée dans la procédure de création, elle précède l’inscription au Registre du Commerce et des sociétés.

Autrement dit, sans compte bancaire pro, la société ne pourra pas obtenir une attestation de dépôt pour son enregistrement et celui de ses statuts.

EURL

Comme toutes les entreprises qui se souhaitent être prospères, les EURL doivent passer par un établissement bancaire pour trouver un financement de leurs activités.

Les banques en ligne proposent ainsi aux gérants quelques services bancaires pour faciliter leur gestion quotidienne : compte courant, carte bancaire, compte d’épargne, offre de crédit…

Si les principaux acteurs du moment tels qu’ING Direct, Boursorama et Hello Bank ne proposent pas encore de compte pro pour les EURL, les clients pourront toujours y ouvrir un second compte à usage personnel à moindres frais.

Artisan

Les artisans travaillent pour leur propre compte, ce qui leur donne l’avantage d’ouvrir un compte à titre personnel auprès de n’importe quelle banque en ligne.

Comme nous l’avons indiqué plus haut, la plupart des établissements dématérialisés n’exigent pas la domiciliation de revenu. Il faudra toutefois effectuer un virement mensuel pour profiter d’une carte bancaire gratuite.

Hello Bank, ING Direct, Boursorama, les offres sont variées sur Internet. Encore faut-il trouver celle qui propose les meilleurs avantages.

Auto entrepreneur

Depuis le 1er janvier 2015, les auto entrepreneurs ont l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié uniquement à leur activité, sachant qu’ils peuvent évoluer sous le statut de professions libérales.

Là encore, ils ont intérêt à se tourner vers les banques virtuelles qui sont bien moins onéreuses avec des services bancaires de base gratuits. Il faudra seulement séparer le compte bancaire personnel et professionnel pour que les transactions soient enregistrées de façon distincte.

Parmi les banques sur Internet, Boursorama et Monabanq proposent une offre packagée pour micro-entrepreneur respectivement pour 9 euros par mois et 7 euros par mois. Ces tarifs s’élèvent à une vingtaine d’euros chez BNP Paribas et HSBC, soit 20 euros et 26,50 euros par mois.

Pour ceux qui voyagent régulièrement ou qui ont besoin d’un dispositif d’encaissement, Boursorama propose une carte bancaire internationale gratuite et 29 euros par mois pour son terminal de paiement.

Association

Contrairement aux idées reçues, une association, quelle que soit sa nature, requiert généralement un environnement bancaire adapté pour assurer la tenue de toutes ses transactions : subventions, dons, cotisations ou autres recettes. Ouvrir un compte pour association s’avère ainsi primordial.

Parmi les critères à retenir pour bien choisir sa banque en ligne pour association, la bonne qualité d’une relation bancaire est à privilégier.

Par rapport aux établissements classiques, les banques digitales proposent plusieurs avantages, notamment la gratuité des opérations courantes.

Frais pour compte pro en ligne

Comme pour les comptes personnels, les frais bancaires pour les professionnels varient d’une plateforme à l’autre.

Pour vous aider à comparer et à choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins, voici quelques informations de base à retenir. Dans le coût mensuel, trimestriel ou annuel d’un compte pro s’ajoutent généralement :

Les frais de tenue de compte

Il s’agit de frais destinés à rémunérer l’administration du compte (la banque) et les services de base comme l’édition et l’envoi des relevés, l’émission et l’envoi du chéquier. Sur Internet, ces frais sont quasiment nuls chez la majorité des banques en ligne.

Les commissions de découverts

Il existe plusieurs types de commission bancaire :

  • La commission de mouvement : elle renvoie à un pourcentage compris entre 0,05 et 0,20 % du montant des sommes réellement débitées sur une période préalablement précisée, un mois généralement.

  • La commission du plus fort découvert : pour profiter d’une autorisation de découvert, il faudra payer un pourcentage du plus élevé des découverts ayant eu lieu sur une période donnée, souvent 1 mois.

Là encore, de nombreuses banques dématérialisées proposent des prestations gratuites en misant sur des forfaits tout inclus.

L’accès aux services sur Internet

Consulter des comptes à distance via une application ou une interface web est devenu monnaie courante.

Certes, cela présente un gain de temps considérable et s’avère pratique pour en temps réel les mouvements de son compte pro.

Selon les plateformes, les opérations de virements bancaires sont déjà incluses dans l’offre. Le coût du service sur Internet varie ainsi de 0 à 30 euros par mois.

La carte bancaire pro

La carte Business, qu’elle soit Gold, Visa Premier ou MasterCard, à débit immédiat ou différé, est payante chez certaines banques en ligne avec un coût de 42 à plus de 140 euros par an.

Mais comme précisées plus haut, d’autres plateformes proposent des cartes bancaires pro gratuites sous certaines conditions, notamment un minimum de versement mensuel.

Autres frais supplémentaires

Il est possible que les banques virtuelles facturent d’autres frais relatifs à des services supplémentaires comme la location d’un terminal de paiement (TPE), la disposition de découverts, la mise en place de virement vers la France ou vers l’étranger…

Les banques en ligne pour les pros

La question qui se pose maintenant est de comment trouver la meilleure banque en ligne compte pro.

Si vous n’avez aucune expérience dans le domaine, pas de panique, car notre comparatif de banques en ligne compte professionnel vous résume en quelques lignes les points essentiels à connaître.

ING Direct

Si ING Direct est l’une des principales banques en ligne la plus appréciée des ménages, elle reste encore moins abordable pour les professionnels. En effet, elle ne dispose pas encore d’offres adaptées aux entreprises.

Néanmoins, elle propose un compte courant très attractif que l’on pourra utiliser pour faciliter sa gestion financière au quotidien. Celui-ci suffira amplement à répondre aux besoins de la majorité des auto-entrepreneurs qui n’ont pas besoin de TPE.

Hello Bank

Bien que Hello Bank se positionne parmi les meilleures banques sur Internet, ses offres sont encore limitées aux particuliers. En d’autres termes, elle ne propose pas encore des produits bancaires pour les professionnels.

Néanmoins, les entrepreneurs, les artisans ou encore les professions libérales pourront y ouvrir un second compte à usage personnel pour profiter des tarifs les moins chers du marché.

Boursorama

Boursorama est l’une des rares banques dématérialisées à s’intéresser aux professionnels avec son offre « Boursorama Pro ». Pour seulement 9 euros par mois, le client bénéficie d’une carte Visa Premier gratuite, d’un Livret Pro (compte épargne professionnel) et d’un découvert autorisé et personnalisable de moins de 4 000 euros.

La banque ne facture aucune commission de mouvements pour un compte courant.

Elle propose aussi une assurance Boursorama Protection Pro, un chéquier sur Internet et un outil de gestion financière pour gérer les plafonds de retrait et de paiement. À l’ouverture du compte, un bonus de bienvenue de 80 euros est offert.

HSBC

Chez HSBC, l’ouverture d’un compte professionnel est facturée à 22 euros par mois.

L’offre inclut plusieurs produits et services tels qu’une carte bancaire, un découvert autorisé jusqu’à 7 500 euros par mois, les frais des opérations courantes (retraits d’espèce, virements SEPA…) ou encore les frais de tenue de compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *