Quelle banque choisir selon ma situation ?

Aujourd’hui à l’apogée de leur succès, les banques en ligne séduisent plus d’un ménage à la recherche de solutions bancaires plus rapides, fiables et surtout abordables. Elles ont su imposer leur notoriété grâce notamment à l’évolution constante d’Internet et à la démocratisation des supports mobiles, Smartphone et tablettes entre autres.

Parmi les « pure players » du secteur, on distingue quelques-uns tels que Monabanq, Hellobank, Fortuneo, Boursorama ou encore ING Direct. Si ces plateformes spécialisées proposent des produits bancaires à des prix compétitifs, elles présentent un avantage commun qu’est l’accessibilité.

En effet, contrairement aux établissements traditionnels, elles s’adressent aussi bien aux professionnels qu’aux personnes sans revenus fixes et les RSA, en passant par les mineurs sous certaines conditions.

Compte tenu de la diversité de l’offre sur Internet, il n’est pas toujours évident de trouver une banque directe la mieux adaptée à ses besoins.

Chaque organisme présente en effet ses propres points forts et inconvénients qu’il convient de bien étudier avant d’opter pour la première banque venue. Pour une expérience réussie, il convient ainsi de vérifier plusieurs paramètres en fonction de sa situation actuelle.

Selon que vous soyez jeune actif, artisan, association, travailleur en CDD ou en CDI, à la recherche d’un emploi ou chef d’entreprise, le choix d’une banque directe sera différent. Avant d’entrer dans ces détails, notre comparateur vous dévoile les principaux atouts de ces organismes financiers virtuels.

L’intérêt d’ une banque dématérialisée

Le succès grandissant des établissements bancaires online s’explique par leurs prix concurrentiels alors qu’ils proposent les mêmes services que ceux des banques classiques.

Compte courant, carte bancaire, offre de crédit, livret d’épargne… il y en a pour tous les besoins, même les plus exigeants.

Au-delà de la tarification, ils présentent aussi comme principal atout d’être facilement accessible et flexible. Les conditions d’ouverture de compte sont en effet moins contraignantes comparées à celles des entités financières traditionnelles.

Avec Internet, les démarches sont simplifiées et le client peut ouvrir et gérer son compte depuis un pays étranger via son mobile. Pour ce faire, il suffit de remplir un formulaire en ligne et compléter son dossier, rien de plus rapide !

Si les banques online attirent de plus en plus de clients, c’est aussi grâce à leurs offres promotionnelles régulières, à savoir :

  • Une prime de bienvenue à l’ouverture du compte

  • Une carte bancaire offerte selon la plateforme choisie

  • Un découvert autorisé d’office

  • Une tarification très basse, voire nulle

  • Une prime supplémentaire pour l’ouverture d’un produit d’épargne

Autant de bonnes raisons pour changer de banque, encore faut-il trouver la plus adaptée.

Trouver une banque selon mes besoins

Les organismes financiers en ligne font des pieds et des mains pour attirer de nouveaux clients et leurs offres sont aussi attrayantes les unes des autres. Seulement, ils ne s’adressent pas à tous les profils de client.

Certains peuvent exiger une domiciliation de revenus, d’autres non. Et si la majorité d’entre eux ne demandent aucun versement mensuel, quelques-uns comme ING Direct exigent un dépôt de 1200 €/mois.

Pour les novices, pas facile de trouver la banque la plus adaptée à ses besoins sans passer par les comparateurs en ligne.

Ces derniers sont spécialisés dans la comparaison des offres bancaires sur Internet et sont toujours informés des dernières mises à jour des banques virtuelles. Quoi qu’il en soit, il est toujours intéressant de vérifier un certain nombre de critères pour faire le bon choix.

Bien choisir sa banque virtuelle

De nombreux paramètres doivent être pris en compte dans le choix d’une banque dématérialisée, et cela en fonction de ses besoins personnels.

En consultant un comparateur en ligne, vous pourrez facilement avoir un aperçu global des tarifications proposées par chaque plateforme, mais aussi de ses produits et services.

Voici donc une liste non exhaustive des éléments à absolument comparer :

  • Frais annuels de carte bancaire : celle-ci est payante chez Monabanq pour seulement 24 euros, mais gratuite chez ces concurrentes (Hellobank, Fortuneo, Boursorama, ING Direct, BforBank).

  • Type de carte bancaire : MasterCard, VISA, Gold, Premier, débit immédiat ou différé, sans contact, Apple Pay…

  • Prime de bienvenue : le montant du bonus varie d’un établissement à l’autre. Il s’élève à 130 euros chez BforBank et 120 euros chez Monabanq. Pour les restes, on se contente de 80 euros.

  • Frais de tenue de compte : toutes les banques en ligne en France ne facturent pas la tenue de compte puisque le client gère lui-même ses opérations.

  • Moyens de paiement : les pure players du secteur ont repris les moyens de paiement classiques utilisés par les établissements traditionnels, c’est-à-dire les chèques, les virements et les cartes.

  • Commission d’intervention : elle est nulle dans tous les établissements en ligne.

  • Livret épargne : il se décline en plusieurs versions telles que le livret A, le LDD, le livret jeune, le PEL et CEL. Ces produits ne sont pas forcément disponibles dans toutes les banques numériques.

  • Assurances diverses : assurance vie, auto/moto, habitation. C’est comme le livret d’épargne.

Outre ces critères, le choix d’une banque online se fait également en fonction de votre profil.

En effet, certaines plateformes s’adressent uniquement aux salariés et professionnels alors que d’autres sont plus souples en proposant leurs services aux travailleurs indépendants et aux personnes sans profession.

Une offre pour chaque type de profil

Ouvrir un compte bancaire sur Internet reste complexe pour les étudiants, les intérimaires, les bénéficiaires d’allocation sociales, les demandeurs d’emploi ou les personnes exerçant en profession libérale.

De nombreux établissements soumettent en effet l’ouverture d’un compte à des conditions de revenus, des dépôts importants ou encore la domiciliation obligatoire.

Néanmoins, il existe quelques exceptions. Chez Monabanq, par exemple, un dépôt initial de 150 euros suffit pour ouvrir un compte courant et les services sont accessibles à tous.

Dans tous les cas, chaque banque s’adresse à un profil particulier qu’il convient de connaître. Voici quelques recommandations pour vous aider à mieux vous retrouver.

Banque en ligne pour en CDD ou CDI ?

Comme les organismes classiques, les banques virtuelles accordent un plus grand intérêt aux personnes travaillant en entreprise, car plus sûr grâce à leur contrat de travail.

Chez Monabanq, le dépôt initial est de 150 euros et aucun justificatif de revenu n’est exigé. C’est donc la banque la plus adaptée aux personnes travaillant en contrat CDD.

Pour ouvrir un compte dans les autres établissements, le client doit justifier d’un CDI obligatoire avec un minimum de revenu mensuel. Chez Hellobank et Boursorama, il s’élève à 1000 euros/mois contre 1200 euros chez Fortuneo et ING Direct, et 1600 euros chez BforBank.

Aussi, il faudra prévoir un versement initial de 300 euros pour chacune de ces banques. En respectant ces quelques conditions, le client bénéficiera d’une carte bancaire gratuite.

Banque pour SARL, EURL ?

Les banques online ont été à l’origine lancées afin de répondre aux besoins des particuliers, qui étaient soumis aux contraintes tarifaires des établissements classiques.

Même avec leur développement, la plupart d’entre elles ne proposent pas encore des offres adaptées aux professionnels : auto entrepreneur et professionnel libéral entre autres.

Jusqu’aujourd’hui, Boursorama est la seule banque en ligne pour clients professionnels avec son offre Boursorama Pro. Pour 9 € par mois seulement, elle propose une offre de services complète avec :

  • Une carte Visa Premier offerte : à débit immédiat ou différé et utilisation à l’étranger

  • Un livret pro avec un taux de 0,30 % : il est accompagné d’un découvert autorisé de 7 %

  • Une assurance Boursorama Protection Pro : permet de couvrir les éventuels risques tels que perte, fraude, vol, usurpation d’identité…

  • Un outil de gestion financière en ligne

Pour ce qui est d’une banque en ligne PME, SARL, EURL, aucune offre n’est actuellement disponible sur Internet même si certaines plateformes comme ING Direct et Boursorama ont promis de trouver une solution adaptée aux gérants d’entreprise.

Cependant, il est possible d’ouvrir un second compte, mais à titre personnel uniquement.

Banque en ligne pour jeune actif, stagiaire ?

Le souci financier est l’une des préoccupations majeures des étudiants ou stagiaires en quête d’autonomie. Face aux tarifs exorbitants des services des établissements classiques, les jeunes actifs essaient de leur mieux pour trouver une solution adaptée à leurs besoins.

Les banques virtuelles leur proposent ainsi des produits bancaires avantageux, notamment la gratuité.

Pour bien choisir une banque en ligne étudiant, il faut vérifier certains critères, notamment les conditions d’ouverture de compte : seuil de revenu minimum, âge autorisé…

Aujourd’hui, trouver une banque en ligne jeune actif ne pose plus aucun problème avec la diversité de l’offre sur Internet. On peut donc choisir parmi les 4 grandes banques virtuelles suivantes :

  • Hello Bank : pour 0 euro par mois, le client bénéficie d’une offre spécifique. L’âge maximum autorisé pour ouvrir un compte dans cette banque est de 25 ans.

  • Boursorama : l’ouverture de compte est aussi à 0 euro avec le compte Welcome. Aucune offre spécifique n’est proposée.

  • Monabanq : seul un versement de 5 euros par mois est exigé. Aucune condition particulière.

  • ING Direct : il s’agit de la banque la plus « chère », car le client doit verser 5 euros par mois, sans condition précise.

Meilleure banque pour chercheur d’emploi ?

Bien souvent, la fiche de paye est le sésame attendu pour ouvrir un compte bancaire, c’est notamment le cas dans les établissements traditionnels. Heureusement, l’avènement des banques dématérialisées a complètement changé la donne.

Certaines plateformes autorisent l’ouverture de compte sans justification de revenu ni de domiciliation. Aussi, elles proposent la gratuité sur la quasi-totalité de leurs produits et services.

Si vous êtes à la recherche d’emploi et que vous souhaitez ouvrir un compte sur Internet, Monabanq sera la banque la plus adaptée. Il faudra juste payer un abonnement de 2 euros pour souscrire à l’offre « Compte tout compris ». Aucune condition de revenu ni de domiciliation n’est exigée. C’est aussi la meilleure alternative pour les personnes à faibles revenus.

La meilleure banque quand on est au RSA ?

Lorsque l’on touche le revenu de solidarité active (RSA), ce n’est pas toujours évident d’assumer les frais bancaires des établissements traditionnels. Les personnes concernées ne disposent en effet que de petits revenus et leur préoccupation n’est pas de dépenser leur argent dans leur carte bancaire ou la tenue de leur compte.

Il est donc primordial d’économiser sur ses frais bancaires en optant pour la banque la moins chère, d’où l’intérêt de se tourner vers une banque dématérialisée qui propose la gratuité sur la majorité de ses produits et services.

Parmi les différentes offres sur Internet, la meilleure banque en ligne smic ou RSA s’avère être Monabanq.

Pour un abonnement mensuel de 2 euros seulement, le client peut ouvrir un compte courant avec une carte bancaire tout en profitant de divers services supplémentaires. Aussi, Monabanq verse une prime de 120 euros aux achats effectués avec la carte.

Banque pour personne handicapée ?

La majorité des gens négligent les conséquences du handicap alors qu’elles peuvent compliquer les tâches quotidiennes des personnes concernées comme accéder à un distributeur ou à une banque.

Bien que la loi impose une réglementation stricte en matière d’accessibilité aux handicapés dans les établissements financiers classiques, ces derniers n’offrent pas toujours les avantages attendus. Leurs frais restent élevés et leurs conditions d’ouverture de compte sont toujours contraignantes.

Avec la démocratisation des banques virtuelles, les personnes handicapées peuvent gérer leurs opérations bancaires depuis chez eux via leur smartphone.

Le gain de temps est donc au rendez-vous. Pour les handicapés bénéficiant de l’AAH (allocation aux adultes handicapés), dont le montant s’élève à 808,46 euros, ils ne pourront pas profiter d’une plateforme 100 % gratuite comme Boursorama et Hello Bank. Ces dernières exigent en effet un revenu minimum de 1000 euros.

Néanmoins, d’autres banques telles que Monabanq proposent des solutions moins chères avec un abonnement de 2 euros par mois. Pour les handicapés touchant un revenu supérieur à 1200 euros, ils pourront souscrire à l’offre d’ING Direct par exemple.

Meilleure banque pour adolescent ?

Ouvrir un compte courant en banque sur Internet pour les jeunes est un excellent moyen de les responsabiliser. Cela leur permet d’épargner leur argent de poche au lieu de le dépenser en un clin d’œil.

Si les démarches d’ouverture de compte pour adolescent sont souvent compliquées dans les banques traditionnelles, elles le sont moins dans un organisme virtuel.

Selon la loi, un mineur émancipé a tout le droit de demander à ouvrir un compte bancaire sur Internet, mais avec l’autorisation expresse de son tuteur légal.

Aujourd’hui, les institutions financières dématérialisées proposent aux parents plusieurs outils bancaires selon l’âge de leurs enfants :

  • Compte épargne : il s’adresse aux enfants de moins de 12 ans. C’est une des meilleures offres d’une banque en ligne pour mineur.

  • Livret jeune : il s’agit d’un produit dédié aux adolescents que l’on trouve dans une banque en ligne pour adolescent comme Fortuneo, Hellobank, ING Direct, Boursorama, Monabanq ou encore Soon. Le titulaire bénéficie d’un taux d’intérêt pour faire fructifier son argent.

Pour trouver la banque la moins chère selon votre situation, il suffit de comparer les offres sur Internet en consultant notre guide comparatif détaillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *